Dromstor conceptstore

J’avais déjà eu l’occasion de vous parler de Dromstor Conceptstore, magasin que j’affectionne tout particulièrement ICI. Spécialisé en design scandinave, j’y trouve pas mal de marques que j’aime: Oyoy, Madame Stoltz, Bloomingville, House Doctor, etc.

Ça fait déjà un petit temps que je souhaitais consacrer un article entier sur Dromstor mais à chaque fois que je m’y suis rendue je n’avais pas mon appareil photo avec moi.

DSC_0706

C’est à Villers- La-Ville dans le Brabant Wallon que Mélanie (Bruxelloise d’origine) a décidé d’ouvrir sa boutique dans la grange adjacente à sa maison.

DSC_0709

DSC_0679

Chez Dromstor, vous pouvez aussi trouver de créateurs belges: les bijoux « Adaya », les t-shirts « Belge une fois », etc.

DSC_0694

DSC_0686

DSC_0687

DSC_0681

Mélanie a aussi pensé aux plus petits avec de jolies veilleuses, des jeux vintage, des parapluies, etc.

DSC_0696

Dromstor conceptstore: 102, chaussée de Namur à Villers-La-Ville. Ouvert du mardi au samedi. Il est aussi possible de commander via l’eshop du magasin.

A très vite.

Artémise et moi.

Et toi tu fais quoi ce week-end? #2

Je me rends compte que ça fait bien plus d’un mois que je n’ai plus proposé mes bons plans pour le week-end. Le mois de mai étant plutôt chargé en événements, je vous propose donc du lourd dans cet article!

On commence avec la braderie des commerçants de Louvain-La-Neuve à l’occasion de la fête de la BD. Rose AvrilCitron Grenadine, etc. vous proposent de chouettes réductions sur un tas d’articles. Pensez à vous rendre à Louvain-La-Neuve ce samedi 6 mai ;-).

18194847_1515274511856615_8290950755169928367_n

On continue avec un événement signé Les Gozettes : un micro-marché/ateliers/concert. ça se passera le dimanche 7 mai de 13h à 17h, rue Pépin 36 à Namur. Entrée gratuite! Pour plus d’informations, c’est par ICI

18034086_974228199379783_1885290102122192276_n

Il est grand temps de penser à gâter vos mamans (piqûre de rappel: la fête des mères est le 14 mai) et si, comme moi, elle est passionnée de décoration scandinave, le magasin DEKO de l’eau organise un déstockage de dizaines d’articles ces samedi et dimanche 6 et 7 mai. Adresse du magasin: Grand Rue 9 à 6440 Boussu-Lez-Walcourt.

18268476_755148977987268_943124584941038601_n

On termine avec un autre déstockage. L’Atelier d’Inès ferme ses portes définitivement (à mon grand regret). Toute la déco, les laines et les accessoires à -50%. Ce déstockage aura lieu ces 5 et 6 mai de 13h à 17h. Adresse de la boutique: chaussée de Beaumont 75 à 7000 Mons. J’en profite pour souhaiter un belle continuation à Inès.

18156779_1169212719873507_1859698870769731596_o

Je vous souhaite d’ores et déjà une belle fin de semaine.

A très vite.

Artémise et moi

Mon livre photo Smartphoto

A l’approche de la fête des mères (c’est le 14 mai en Belgique), je vous propose une chouette idée cadeau: un livre photo personnalisé.

Quand Smartphoto, site spécialisé dans l’impression photo, m’a proposé de tester un de leurs produits, j’ai tout de suite eu envie de faire imprimer un livre photo de ma famille pour offrir à ma maman. J’aime le côté « cadeau unique » de ce type d’album.

J’imaginais que ça allait être super difficile, que j’allais devoir retoucher toutes mes photos, etc. mais pas du tout. C’est facile et plutôt instinctif. La seule étape qui m’a finalement demandé beaucoup de temps c’est la sélection des photos.

Tout est personnalisable: le nombre de photos, la disposition, si vous souhaitez ajouter du texte ou non, la typographie, la couleur de fond, etc.

Je trouve que pour une trentaine d’euros, pour cette grandeur d’album, c’est relativement démocratique.

DSC_0675

DSC_0673

J’étais vraiment impatiente de tenir mon album dans mes mains et je vous avoue qu’il est encore plus beau en vrai. Ma seule petite déception est l’impression d’un texte qui n’est pas placée là où je le voulais mais rien de catastrophique en soi.

Je vous recommande donc vivement de penser à Smartphoto pour vos cadeaux de fête des mères.

A très bientôt.

Artémise et moi

Les cookies inspiration « Laura Todd »

Une recette très gourmande, plutôt incompatible avec l’opération bikini mise en place chez nombreux/ses d’entre vous mais il n’y a pas de mal à se faire du bien, si?

C’est une recette que j’utilise depuis plusieurs années et j’avoue ne jamais avoir été déçue. Rien de bien compliqué comme vous allez vous en rendre compte.

Ingrédients pour 15 cookies (j’en fais plutôt 17-18):

  • 125 grammes de beurre
  • 1 oeuf
  • 175 gr de sucre de canne
  • 190 gr de farine
  • 200 gr de chocolat
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel

Pour le chocolat, j’ai coupé des morceaux dans une tablette Cote d’Or au lait. C’est bien meilleur que des pépites achetées en sachet.

DSC_0658

La recette:

  • Préchauffez le four à 140°C
  • Mélangez dans un grand saladier le sucre et le beurre ramolli. Ajoutez l’œuf et mélangez à nouveau.
  • Mélangez ensemble la farine, la levure, la vanille, le sel et les pépites de chocolat.
  • Incorporez le mélange « farine/levure » au mélange « œufs/sucre ».
  • A l’aide d’une « cuillère à glace », formez des petites boules que vous disposerez sur une plaque préalablement munie d’une feuille de papier sulfurisé.
  • Aplatissez légèrement chaque boule de pâte.
  • Enfournez les cookies pendant environ 12 minutes.

 

DSC_0661

DSC_0666

DSC_0670

A très bientôt pour d’autres aventures.

Artémise et moi.

Il était une fois à Londres

Si je devais résumer ce mois d’avril en un seul mot ce serait « voyages ». Après un week-end à la mer entre copines c’est vers londres que je me suis dirigée.

Je pense que ça fait 5 ans que je n’avais plus mis les pieds dans la capitale anglaise et je vous avoue que je l’ai trouvée bien changée.

En 4 jours, j’ai eu l’occasion d’aller à Covent Garden, à Camden Market, à Greenwich, à Oxford Street et Regent Street. A mon grand regret, je n’ai pas eu le temps d’aller à Nothing Hill car une vilaine Trachéite m’a cloué au lit le dernier jour.

On commence par Covent garden et son côté très français! Je pense que c’est ce qui m’a le plus frappé quand je suis sortie du métro. Avec des enseignes comme « le pain quotidien », « Ladurée », etc. J’ai parfois eu l’impression de me retrouver à Paris. Cependant, j’avais en poche les bonnes adresses de ma copine Manon et c’est au « Primrose Bakkery » (42 Tavistock Street) que je me suis arrêtée. J’ai trouvé leurs cupcakes super jolis et bons.

image1 (2)

image1 (3)

image2 (3)

Niveau bonnes adresses à Covent garden, je vous conseille aussi d’aller chez Kikki.K (5-6 James Street) c’est une magnifique papeterie avec des carnets plus jolis les uns que les autres. Pleins de choses me faisaient de l’œil mais les prix m’ont plutôt rebutés.

image2 (5)

Passez aussi au Moomin shop (43 Covent Garden), c’est troooop cute.

image3 (2)

On continue avec Camden Market. La station de métro Camden étant fermée le dimanche jusque 17h, nous avons rejoint Camden par une longue promenade le long de l’eau. Si vous avez un peu de temps devant vous n’hésitez pas, c’est vraiment joli. Pour manger, vous n’avez que l’embarras du choix, il y a des échoppes de nourritures tous les 2 mètres.

image3 (3)

image2 (4)

image1 (4)

Nous sommes ensuite allés nous promener du côté de Greenwich, son parc et son marché.

J’ai adoré le marché couvert de Greenwich. Un peu poussé par la faim, nous avons goûté à pleins de choses différentes et le rapport qualité/prix est top.

image3 (5)

image2 (6)

image3 (7)

Nous nous sommes ensuite arrêté dans un pub « the Yacht » (5, Crane Street), n’hésitez pas à prendre une table avec vue sur la Tamise, c’est très joli.

The Yacht Greenwich

The Yacht

Nous avons terminé la journée par une promenade le long de la Tamise avec un joli couché de soleil.

image2 (1)

image1 (1)

Le lendemain, je me suis juste un peu baladée du côté d’Oxford Street et Regent Street. Je rêvais depuis longtemps d’aller faire un tour chez Liberty (Regent Street, Carnaby). L’architecture du bâtiment vaut le détour. Par contre, j’ai été déçue (et c’est un comble) par les tissus proposés. Le choix est bien plus important chez Stragier.

image2 (8)

image1 (8)

Voili voilou pour ces 4 jours londoniens.

Je vous souhaite un bon début de semaine.

A très vite.

Artémise et moi.

Lilly Babioles – Concours inside

Depuis janvier, je ne vous avais plus présenté de créateurs/trices belges. Je vous avoue avoir eu un début d’année pas mal mouvementé et je n’avais plus pris le temps de partager mes découvertes dans ce domaine.

C’est via la page Facebook du blog que j’ai découvert Lilly Babioles qui fait de « l’upcycling de bijoux »: elle donne une seconde vie à vos anciens bijoux fantaisie.

17619199_1841545899430336_990051567_n

Derrière Lilly Babioles se cache Delphine, namuroise, à qui j’ai demandé de se présenter en quelques mots:

« Du haut de mon mètre 60, je grandis encore de jours en jours en cm de création 🙂 Je déborde d’énergie 🙂 . Je suis née avec des crayons en main, j’adore l’odeur du crayon, j’aime avoir les mains noircies par la mine, c’est le point de départ 🙂 à 8 ans, j’étais inscrite aux beaux-arts, à 15 ans je suivais des cours particulier en dessin chez un professeur de la Cambre, à 18 ans j’intégrais la section Arts graphiques et publicité à Saint-Luc Liège … Après mes 3 ans de graduat, j’ai trouvé place dans l’équipe créative d’une petite agence de pub … après faillites, je suis aujourd’hui intégrée dans le flux d’une agence de pub, print, production, packaging à Bruxelles. »

16864537_412057319134161_7035435558400955388_n

Je lui ai ensuite demandé comment lui était venu l’idée de lancer Lilly Babioles?

« mes plus belles créations sont mes enfants qui se prénomment Lilly, Mona et Jules . Ces petites créations prennent de l’ampleur et me demandent du temps d’où l’envie d’économiser mon temps, mon argent, nos ressources … j’aimerais diminuer mon temps de travail sur Bruxelles afin d’être plus disponible pour mes enfants, d’économiser quelques heures de routes, de diminuer mon impact polluant, etc. Après avoir tâtonné divers plans de création (ex : Ma page Missminus avec toutes mes petites créas) et après avoir discuté avec mon petit brin de femme de 7 ans, je me suis lancée le défi de créer des bijoux. Ça me plait car , comme je suis assez difficile dans le choix de ceux-ci, je me suis dit que si je les créais à mon image, je voudrais d’office les porter. »

17458365_425571197782773_6162326001140837215_n

Qu’est ce qui différencie Lilly Babioles des autres créateurs de bijoux?

« Lilly Babioles travaille l’upcycling de bijoux:  je ne voulais pas investir des sommes d’argent dans des achats en gros via les grands sites de « sur-consommation » comme Wish, Alibaba, etc. Du coup je me suis dit que j’allais fouiller dans ma boîte à bijoux et partir de bijoux que je n’aimais plus! De fil en aiguille, j’ai commencé à demander à mes connaissances de penser à moi quand elles se débarrassaient de vieux bijoux. A chaque dépôt de bijoux, c’est un défi pour moi, que vais-je faire d’un bracelet cassé?un joli pendentif bien évidemment! Même le packaging est pensé de manière écologique: récup de cartons en grandes surfaces, récup du papier de soie dans les boîtes à chaussures, impression sur du papier FSC, etc. »

17577640_1841546449430281_303533486_n

15589895_379405359066024_7695903756055750535_n

Où peut-on trouver Lilly Babioles?

« Aujourd’hui, je fais des ventes privées (ce que le cadre légal me permet de faire).  Demain, je voudrais vendre mes créations dans des boutiques avec une empreinte écologique, une idéologie de l’artisanat et pourquoi pas via un site internet ».

CONCOURS:

Delphine s’associe à moi pour vous faire gagner non pas une mais DEUX paires de boucles d’oreilles dans le colori de votre choix (doré, argenté ou rosé):

17670764_1841546059430320_1079901724_o

17577633_1841546359430290_20614571_n

Pour ce faire, vous devez:

  1. Liker la page Facebook Lilly Babioles
  2. Liker la page Facebook Artémise et moi
  3. Laisser un commentaire sous l’article avec le coloris que vous souhaiteriez pour votre paire de boucles d’oreilles.

Le concours est ouvert jusqu’au samedi 8 avril à midi. Les noms des deux gagnantes seront annoncés le mardi 11 avril. Attention: le concours est réservé à la Belgique.

Bonne chance à tous et toutes!

Artémise et moi.

Oddities

Il y a quelques mois, une amie m’a parlé d’Oddities, une antiquaire/brocanteuse se situant à exactement un kilomètre de chez moi.

Etant fan de ce genre d’endroit, j’ai profité d’une jolie journée printanière pour pousser la porte de cet établissement.

Dès l’entrée dans le hangar, j’ai été transportée dans une ambiance « décor de cinéma », « cabinet de curiosités », « cabinet médical début 1900 ».

Oddities

Oddities 3

Oddities 4

Oddities 5

Oddities 6

Oddities 7

Oddities 8

En plus d’avoir un magasin magique, Katleen, Fondatrice et gérante, se plie 4 pour trouver l’objet vintage qui fera mouche dans votre intérieur.

Le magasin peut servir de studio photo et certains objets ont déjà servi pour des décors de films.

Je suis ressortie de là en ayant l’impression d’avoir fait un voyage dans le passé.

Oddities : rue de la centrale 9a à  Moustier-Sur-Sambre. Ouvert le jeudi de 14h à 18h et le samedi de 10h à 16h.

A très vite.

Artémise et moi

 

La brassière de Julius

C’est une article couture que je vous propose aujourd’hui. Je pense que ça fait presqu’un an que je ne vous avais plus montré mes petites coutures et je vous avoue que ça m’avait bien manqué.

Pour inaugurer cette rubrique pour l’année 2017, je vous propose une brassière pour un petit garçon surnommé Julius qui doit voir le jour fin du mois de juin.

J’ai trouvé le patron de cette brassière dans un livre que j’aime d’amour « Intemporels pour bébés« .

DSC_0646

DSC_0644

J’ai acheté le tissu (lin beige ligné blanc) et le biais chez Mondial textile.

DSC_0656

Je n’ai pas rencontré de difficulté particulière et je pense qu’en 2 heures (en prenant mon temps), la blouse était terminée.

DSC_0654

J’ai juste apporté une petite modification à la brassière: j’ai mis des pressions à la place des boutonnières. C’est un modèle qui convient, selon moi, aux couturières débutantes.

J’ai hâte d’offrir cette petite brassière et de voir la frimousse de Julius dedans.

Je vous souhaite une excellente fin de semaine.

A très bientôt.

Artémise et moi.

Le pain cocotte d’Artémise

Quand j’ai emménagé dans mon appartement, j’ai reçu une cocotte en fonte de ma maman. Je rêvais d’en posséder une depuis un moment pour réaliser de la sauce bolo, des carbonnades et pleins d’autres plats mijotés.

En cherchant des plats à faire dans cette fameuse cocotte, je suis tombée sur une recette de pain cocotte. Je trouvais ça génial et j’ai tout de suite eu envie d’essayer.

Voici ma recette de pain cocotte:

Ingrédients:

  • 300ml d’eau tiède
  • 500gr de farine (j’ai acheté la farine pour pain blanc de la marque Intermarché)
  • 15 gr de levure fraiche
  • 1,5 càc de sel
  • 2 càs d’huile d’olive

1. Mélangez la levure dans l’eau tiède.

2. Dans le bol de votre robot ajoutez la farine, le sel, l’huile d’olive et enfin l’eau.

3. Pétrissez le pain pendant environ 10 minutes.

4. Une fois le pétrissage terminé, transvasez le pain dans un saladier que vous aurez préalablement fariné.

DSC_0607

5. Recouvrez le saladier d’un essuie humide et laissez reposer durant 2 heures.

6. Une fois l’étape 5 réalisée, farinez votre plan de travail et pétrissez légèrement le pain.Formez une jolie boule avec la pâte.

DSC_0611

7. Une fois votre boule réalisée, déposez-là dans votre cocotte préalablement farinée.

DSC_0617

8. Laissez reposer à nouveau votre pâte pendant environ 30 minutes.

9. Placez votre cocotte dans votre four. ATTENTION: le four doit être froid, il ne faut pas le préchauffer.

10. Faites cuire votre pain à 245°C pendant 45 minutes. ATTENTION: il ne faut pas ouvrir la cocotte durant ces 45 minutes.

11. Sortez votre cocotte du four et démoulez votre pain.

DSC_0619

DSC_0621

J’ai choisi de faire un pain blanc mais ça marche aussi pour des pains gris, complets, etc.

Voici une recette on ne peut plus simple et démocratique de pain.

Passez une belle semaine,

Artémise et moi.

Pyjama pour six

Hier soir, j’ai eu l’occasion d’aller découvrir la dernière pièce du Théâtre de la Toison d’Or: Pyjama pour six.

eventon16054

 

l’histoire en deux mots: « Après le succès céleste de « Boeing Boeing », une nouvelle pièce de Camoletti atterrit au TTO. Le principe est identique, offrir à nos spectateurs une version dingo et moderne d’un classique du théâtre de boulevard. Brigitte est la maîtresse de Bernard qui la fait passer pour la maîtresse de Robert qui lui-même est évidemment l’amant de la femme de Robert, sans oublier la bonne qui s’appelle aussi Brigitte pour simplifier la situation. Il y aura une interro à la fin du spectacle pour voir si tout le monde a compris. Rythme d’enfer, quiproquos, mensonges, désir et coups d’éclats, on va bien s’éclater dans ce pyjama. »

Une pièce complètement loufoque, un rythme ultra soutenu (comme très souvent au tto) et des acteurs déchaînés…Voici comment je définirais la pièce.

Je suis réellement impressionnée par le jeu des acteurs et la mise en scène. Pendant toute la durée de la pièce nous avons ri et le reste de la salle aussi.

Tout est mis en oeuvre pour vous mettre de bonne humeur et vous permettre d’affronter cette météo morose de fin d’hiver. Venez prendre votre dose de rire au TTO.

La pièce est jouée jusqu’au 31 mars 2017. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le site du TTO: ICI

A très bientôt.

Artémise et moi.