Un petit tour du côté de la Suisse romande

Rien de plus typique que les montagnes à perte de vue, les vaches et leurs cloches autour du cou, le chocolat, les montres, les couteaux, les raclettes,… Et aussi l’argent.

Mis à part tous ces clichés, qu’ai-je bien pu retenir de mon séjour en Suisse?

La Suisse romande, bien que francophone, possède des différences majeures avec ma région natale.
C’est par des détails observables au fur et à mesure de mon séjour que je suis arrivée à mettre le doigt dessus.
Par exemple; la qualité des routes, le nombre plus élevé de voitures de luxe, la courtoisie des gens, l’accent traînant, le coût de la vie plus élevé …
Mais en seulement trois jours, il est impossible d’établir un tableau comparatif et ce avec justesse.

Trêve de bavardage, voici une description rapide de mon voyage de 3 jours

La Robella

La Robella est une station de sport d’hivers. Faute de neige, j’ai fait la descente de la colline en trottinette tout terrain! Durant le parcours en piste ROUGE, j’ai eu la chance de découvrir « la fontaine des fées ». -clic-

C’est après un bon verre d’absinthe que je suis repartie plus ragaillardie que jamais.

Les Gorges de l’Areuse

Amis de la nature, cet endroit vaut le détour pour une randonnée. Je qualifierais le parcours de facile mais je le déconseillerais aux familles avec des enfants en bas âge. Certains passages sont très étroits (pas évident pour une poussette) et se trouvent la plupart du temps en hauteur.

Lausanne

J’y ai passé une petite journée à arpenter les boutiques. Lausanne est très pentue et surplombe le lac Léman (MA-GNI-FI-QUE!!!).
En fin d’après midi, je me suis ressourcée au bord du lac parmi les badauds .

Les Bains de Lavay

Quoi de mieux pour clôturer son séjour qu’une baignade dans des bains à ciel ouvert ?
Le détail qui tue => aucune crainte que l’on te pique ta serviette de bain ou tes lunettes déposées à l’entrée d’un sauna. Les gens là bas n’en auraient aucune utilité.

***

Le séjour fut court mais suffisant pour m’imprégner de l’esprit Suisse.

Le Pays où il y fait bon vivre

J’étais quand même contente de retrouver mon plat pays.
Ne dit-on pas « Le bonheur est ici quand on ne croit pas qu’il est ailleurs ? ».
Je tiens à remercier mes hôtes qui m’auront réservé un super accueil.

Charline
nu@outlook.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s