Bye Bye sweety

Ah cette vingtaine je l’ai aimée et aussi parfois détestée. Pour moi, elle a été synonyme de:

30 ans1-001

  • permis de conduire…oui j’ai attendu la vingtaine pour passer le permis (shame on me).
  • Et qui dit permis, dit voiture…c’est une fiat seicento qui a été ma première voiture. Surnommée le spoutnik, elle était plutôt comment dire…rudimentaire (pas de direction assistée, de vitres électriques ou encore de verrouillage central) mais même si à l’extérieur elle paraissait minuscule, elle pouvait accueillir 3 adultes et des caisses de déménagement (oui, oui…il ne faut jamais sous-estimer la taille d’une fiat!).
  • Des études et surtout des sorties. Il faut dire qu’avec 18 heures de cours par semaine (auxquelles je n’assistais pas toujours…hum hum), ça laissait beaucoup de temps pour faire la fête et squatter le kot des copines.
  • du premier CDI, et oui après avoir bien fait la fête euh…ETUDIER, il a bien fallu rentrer dans le monde du travail et c’est à ce moment qu’on se dit qu’on était quand même pas mal à l’unif.
  • des voyages. En ce qui me concerne, c’était plutôt les city-trips… et beaucoup de petites anecdotes qui en découlent (perdre sa carte d’identité avant de prendre l’avion du retour, oublier les clés dans l’appartement et se retrouver à pieds nus dehors, les coupures de courant dans un restaurant gastronomique et manger froid, se retrouver dans un squat à Amsterdam, etc). Je ne vous l’ai sans doute jamais dit mais on a pas le temps de s’ennuyer en voyage avec moi.
  • de vie sentimentale mouvementée… ça a d’ailleurs coûté la vie à la Spoutnik (Non, ce n’est pas le bon plan de reprendre la voiture en pleurant comme une madeleine après s’être faite larguée).
  • du début du blog et de mon activité complémentaire…une belle aventure en soi mais toujours beaucoup de doutes et de remises en question.
  • des filleules. Et oui je suis devenue marraine deux fois durant ma vingtaine et me dire que la plus grande de mes deux filleules va avoir 7 ans, ça me fout un sacré coup de vieux (attention mamy Artémise va bientôt verser un larme).
  • de l’apparition du premier cheveux blanc (et là c’est une colonie qui est en train de se développer sur ma tête) et de la première ride (et ça, ça fait bien mal!).

Mais la vingtaine a surtout et c’est le plus important été synonyme d’amitié et de famille parce que sans eux la vie serait bien moins pétillante n’est-ce pas? (c’était la séquence émotion de ce post).

Ceci marque donc la fin de ce second post sur l’approche de cette foutue  trentaine.

A très bientôt pour d’autres aventures,

Artémise et moi.

Publicités

2 réflexions sur “Bye Bye sweety

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s