Idées déco pour une soirée « bling bling »

Il y a quelques jours ma sœur fêtait ses 25 ans!!!

Pour l’occasion, nous avons organisé un anniversaire surprise avec comme code couleur

« rose et argenté« 

Pour la décoration de la salle, nous avons utilisé divers tutos trouvés sur internet.

Très dans la tendance, nous avons décidé de créer des pompons girly

En cherchant dans les magasins de loisirs créatifs, nous avons été surprises par le prix des pompons et avons donc décidé de les réaliser nous même.

Voici notre source d’inspiration (vidéo provenant de youtube) :

Le papier de soie provient de chez Ava. N’hésitez pas à vous lancer, c’est hyper facile à réaliser!

Voici le résultats de nos pompons:

Le « bling bling »  était bien entendu mis à l’honneur! 

Le chiffre 25 en a aussi eu pour son grade: on a utilisé de la peinture fuchsia et de grosses paillettes collées avec de la simple colle blanche (les chiffres proviennent aussi de chez Ava).

Pour rester dans le thème de la soirée, nous avons aussi disposé des ballons argentés dans la salle et sur la terrasse.

Il y a quelques temps, je suis tombée sur le tuto du blog and i said yes pour réaliser une guirlande tassels.

De nouveau, le prix de ce type de guirlande dans le commerce est tout bonnement hallucinant alors que ça prend très peu de temps pour en réaliser une soi-même!

 

Nos pompons étaient moins longs que ceux de and i said yes mais je trouve néanmoins que le rendu est sympa.

Pour le reste de la déco, nous avons acheté un rideau argenté ainsi que des accessoires (moustaches, lunettes, chapeaux en carton) chez ACTION afin de pouvoir prendre des photos.

Des photos plastifiées étaient disposées dans toute la salle et on avait acheté des bougeoirs roses chez ACTION pour disposer sur le buffet.

Voici nos idées « brillantes » déco pour une déco choc et pas cher.

Je tiens à remercier Manon qui a été ma « partner in crime » pour la décoration de la salle.

Belle semaine,

Artémise et moi.

Publicités

DIY Collier imitation Cartier à moindre frais

 

 Explications 

step by step 

afin de réaliser un collier élégant et un brin fauve …

 

Matériel pour un collier de 43 cm

+/- 250 gr de perles de rocaille blanches _ 2 mm de diamètre
 k
1 perle argentée _Tête de léopard_ 2 x 1,7 cm avec une ouverture de 0,9 x 1,7 cm
m

1 bobine de fil à coudre dans les tons des perles

2 embouts de finition argentés _ 1,5 cm de diamètre et 1,2 cm de profondeur

1 fermoir argenté adapté aux 2 embouts

72 perles en acier à écraser

 

seezat seezat

_______________

1 pince pour écraser les perles en acier

1 pistolet à colle

1 mètre de couturière

1 paire de ciseaux

1 aiguille à broder (suffisamment fine pour enfiler les perles)

1 enfile aiguille

1 rouleau de papier collant

pixiz-26-09-2015-19-15-34

 Mode opératoire
Etape 1 : réaliser 24 rangs de perles de 54 cm de long
k

Pour un rang :

          – Couper 1 fil de longueur supérieure à 54 cm

– Bloquer une extrémité du fil à l’aide d’une perle à écraser

– Enfiler les perles sur 54 cm avec l’aide de l’aiguille à broder

– Bloquer l’autre extrémité du fil avec une autre perle à écraser (ne pas laisser de jeu entre les perles)

IMG_9200

Etape 2 : tressage

2.1. Sur une des extrémités, rassembler tous les rangs :

– A l’aide d’un fil, unir les rangs de perles par 4 _ le fil enserre les rangs entre la première perle de rocaille et la perle à écraser (x6)

– Réunir ensuite, de la même manière, les ensembles de 4 rangs par 2 _ le fil enserre les rangs entre la première et la deuxième perle de rocaille (x3)

– Réunir encore une fois les 3 ensembles ainsi formés

 IMG_9204

Note:

Cette étape permet par la suite une meilleure fixation du collier  dans les 2 embouts de finition

Vérifier que le diamètre corresponde à celui des 2 embouts de finition (dans le cas contraire, adapter)

 2.2. Réaliser la tresse avec 3 liens comportant chacun 8 rangs de perles. Veiller à ce que les rangs soient bien placés et assurer ainsi l’harmonie du tressage.

*Charline Après 17 cm de tressage, enfiler la tête du fauve _ Les oreilles positionnées du côté de la partie déjà tressée

IMG_9208

2.3. Quand la tresse atteint une longueur de 42 cm, rassembler les 24 rangs de perles et les fixer à l’aide d’un papier collant

IMG_9210

2.4. Adapter la longueur des rangs en coupant la perle à écraser et retirer le surplus de perles. Fixer avec une nouvelle perle à écraser.

IMG_9213

2.5. Assembler tous les rangs de perles comme au point 2.1. et retirer le papier collant

IMG_9215

m

Etape 3 : fixation des attaches

k

3.1. Couper le surplus des fils et entourer le reste sur les extrémités avec de la colle

p

3.2. Mettre de la colle dans les embouts de finitions et positionner rapidement les extrémités.

Note:

Il faut que le « plat » de la boucle de l’embout de finition soit dans l’axe du « plat » de la tresse

IMG_9229

IMG_3899

3.3. Fixer les attaches aux embouts à l’aide de la pince

 h

Voici le résultat en couleur  !!!!

IMG_9262

 

Si l’envie de réaliser le collier vous vient, je vous invite à poster le résultat de votre oeuvre.

Bien à vous

*Charline

nu@outlook.fr

Le kit « Faites votre propre bonnet à pompon » de chez Veritas

Le kit « Faites votre propre bonnet à pompon » de chez Veritas pourrait bien combler votre besoin irrépressible d’en posséder un.

Contenu du sac :

  • 1 pelote de Capilla

  • 1 aiguille circulaire n°7 – 40 cm

  • 1 pompon

  • un descriptif du travail

Le kit qui nous a été gracieusement offert par Veritas est destiné aux DEBUTANTES

Inexpertes dans le monde du tricot, je fais donc la testeuse idéale.

Let’s go !

… Environ 4h00 de travail disaient-ils …

Etape 1 : se familiariser avec les termes et symboles spécifiques au tricot

  • Les aiguilles circulaires = aiguilles qui permettent de tricoter en rond et ainsi réaliser un tube sans couture.

  • m = maille

  • rg = rang

  • Monter = créer un ligne de l’ouvrage

  • Côtes 1/1 et jersey = points spécifiques

Etape 2 : s’entraîner … Et encore s’entraîner

  • Monter des mailles.

    Ps : étant donné que l’ouvrage commence avec les points « côtes 1/1 », le montage est spécifique à ceux-ci. (m envers, m endroit)

  • Tricoter des points à l’envers, à l’endroit et les alterner sur une même ligne. N’arrêtez pas, tant que le rendu ne soit pas parfait !

Côtes 1/1
alternance successive « m endroit,m envers »
Jersey
succession « m endroit »
Etape 3 : réaliser le bonnet en suivant les instructions
  • Monter 60m et tricoter en côtes 1/1

  • Tricoter 6 cm

  • Continuer en Jersey sur 14 cm

  • Sur le rg suivant, tricoter 2m ensemble, 3m endroit, toujours répéter. Il reste 48m

  • Tricoter toutes les m endroit sur un rang

  • Rabattre toutes  les mailles

  • Passer un fil dans le dernier rg et et froncer toutes les m

  • Bien serrer et coudre le pompon


Trucs et astuces d’une débutante

  • Quand le montage de la première série de m est fait, veillez à ce qu’elles soient toutes positionnées dans le même sens sur l’aiguille circulaire. On évitera ainsi de monter un tube tordu.

  • Pour avoir l’effet souhaité « côte 1/1 », un nombre pair de m est indispensable. Ne perdez ou ne créez donc pas une m en cours de route …

Après avoir monté et démonté maintes fois le tricot voici ENFIN le rendu final !

Mes conclusions

D’un point de vue technique, l’épaisseur de la laine est idéale pour débuter. Cependant, elle est assez « floue » et la visibilité des points s’en retrouve moins nette. Il faut donc être plus attentif afin de détecter les erreurs à temps. Le « marchandising » pourrait être complet si les fournitures comprenaient de quoi fixer le pompon … Je chicane peut être.

D’un point de vue ressenti, mon chef d’œuvre (oui, oui j’en suis fier) équivaut parfaitement à la photo du kit.

 Pour avoir porté le bonnet, je peux dire qu’il tient chaud mais à tendance à grattouiller. Le kit « Faites votre propre bonnet à pompon » de chez Veritas qui est un modèle assez basique ne serait pas mon choix de cœur. Mais même si je pense qu’il y a d’autres moyens de se lancer dans le tricot, le kit peut être un bon argument de vente pour mettre le pied à l’étrier !

*Charline

nu@outlook.fr 

La part belle à la Chrysanthème FIMO

Un cadeau à offrir, une folle envie de création et me voilà embarquée dans la conception d’un collier PRINTANIER.

Point de départ ; une chaîne en acier récupérée d’un vieux bijoux.

Pour le pendentif, inspiration directe d’une vidéo.

CHRYSANTHEME (lien)

Le COLLIER :

une chaîne, 1 attache, 2 capuchons en forme de tulipes, du fil de fer et de la colle

Le PENDENTIF :

1 bloc de FIMO, un four, une perle nacrée, du fil de fer, du fil de pêche et de la colle

Étant donné ma méconnaissance de la FIMO, j’ai pris le bloc au hasard.
Il s’avère qu’il en existe différentes textures.
Ici, il s’agit de la plus tendre (soft). Très facile à façonner mais aussi très facile à démettre par inadvertance… Grrr

Le dernier conseil que je peux donner si vous vous décidez d’essayer la FIMO, il est préférable de travailler dans un environnement propre (sans poussière, pluche, tâche de couleur ,…) au risque d’avoir de mauvaises surprises.

Si vous souhaitez partager certaines remarques, faire découvrir des techniques ou autre voici mon adresse mail : nu@outlook.fr

Bien à vous,

*Charline

Ma valisette en Liberty

Aujourd’hui je vous propose un DIY que j’aime particulièrement, une valisette en liberty.

ça faisait un petit bout de temps que j’avais envie d’avoir une valisette en liberty, j’en ai bien une de chez Merci comme tout bon mouton qui se respecte mais j’avais envie d’en réaliser une de mes petits doigts.

En feuilletant le catalogue artémio, je suis tombée sur cette valisette

 je me suis dit qu’avec un joli tissu liberty betsy et de la colle blanche de bricolage je devrais pouvoir arriver à ce que je souhaitais.

j’ai commencé par démonter la fermeture et la poignée.

 Une fois cette étape réalisée, j’ai dessiné à l’aide d’une craie les contours de la valisette sur le tissu.

J’ai commencé par mettre de la colle sur le haut de la boite, il faut faire attention à bien lisser le tissu en le collant. N’hésitez pas à mettre une bonne couche de colle sur la boite et sur le tissu.

J’ai ensuite collé la tranche et le bas. Pour finir, j’ai collé les cotés.

 il suffit ensuite de visser la fermeture et la poignée et le tour est joué!

 j’espère que le résultat vous plait!

Bon début de semaine.

à très viiiiiittteeee

Artémise et moi.

DIY: faire soi-même son bracelet en tissus et daim

Avec l’automne qui arrive (hé oui, la rentrée des classes est passée!), j’avais envie de me créer des nouveaux bracelets pour égayer mon poignet.

Aujourd’hui, je vais donc vous expliquer comment réaliser un joli bracelet mêlant un cordon en tissu, un cordon en daim et de la chaine.

Pour ce faire, il vous faut:

– Un cordon en tissu (trouvé chez Stragier)

– Un cordon en daim argenté ou de la couleur que vous souhaitez (trouvé chez Colori à Namur)

– De la chaine (celle-ci provient de chez Veritas)

– Une pastille et un losange turquoise (trouvé à La Droguerie)

– Une pince à écraser

-Un fermoir

– 6 Anneaux

– 6 embouts en métal argenté.

Première étape:

Mesurez votre tour de poignet à l’aide d’un mètre.

Une fois cette étape réalisée, coupez le cordon en tissu de manière à pouvoir faire deux tours de votre poignet. Faire la même chose pour le cordon en daim argenté et la chaine.

Deuxième étape

Prendre le cordon en tissu et écrasez les embouts en métal aux deux extrémités de celui-ci (à l’aide de la pince à écraser).

Répétez cette opération avec les 2 extrémités du cordon en daim.

Quatrième étape

Accrochez des anneaux à la pastille et au losange turquoise. Il suffit ensuite de les enfiler sur la chaine et de répéter l’étape précédente avec les embouts en métal.

Cinquième étape

Reliez les différents éléments entre eux à l’aide des anneaux, dans le sens suivant: cordon tissu-chaine-cordon daim argenté.

ATTENTION: ne pas oublier de laisser la première extrémité du cordon tissu et la dernière extrémité du cordon en daim libre de manière à pouvoir mettre le fermoir.

Sixième étape:

Mettre le fermoir.

Résultat final:

Et j’en ai profité pour réaliser un version en laiton avec du daim doré

Voili voilou, j’espère que ce petit DIY vous aura plu!

Je vous souhaite un bon début de semaine.

Artémise et moi.

DIY: réaliser des aimants en masking tape

Aujourd’hui, un petit Diy pour réaliser des aimants en Masking Tape.

Pour cela, il vous faut:

Un cutter, une bande magnétique adhésive et bien sûr du Masking Tape.

J’ai trouvé la bande magnétique adhésive à la Foir’Fouille. Ils ont pas mal de matériel à petits prix pour les loisirs créatifs.

Pour réaliser les aimants c’est super facile et ça prend très peu de temps (donc même les moins douées en bricolage peuvent y arriver!)

Il suffit d’enlever la protection de la bande adhésive.

 Ensuite, il faut choisir le Masking tape de votre choix (ici, j’ai pris un masking tape assez large pour éviter d’avoir à couper la bande magnétique)

Pour terminer, vous pouvez si vous le souhaitez, couper les bouts pour leur donner une forme sympa. Dans ce cas-ci, j’ai fait une vague.

Voici le résultat sur mon frigo:

 J’espère que ce petit DIY vous plait!
 A très bientôt,
Artémise et moi.