Bye Bye sweety

Ah cette vingtaine je l’ai aimée et aussi parfois détestée. Pour moi, elle a été synonyme de:

30 ans1-001

  • permis de conduire…oui j’ai attendu la vingtaine pour passer le permis (shame on me).
  • Et qui dit permis, dit voiture…c’est une fiat seicento qui a été ma première voiture. Surnommée le spoutnik, elle était plutôt comment dire…rudimentaire (pas de direction assistée, de vitres électriques ou encore de verrouillage central) mais même si à l’extérieur elle paraissait minuscule, elle pouvait accueillir 3 adultes et des caisses de déménagement (oui, oui…il ne faut jamais sous-estimer la taille d’une fiat!).
  • Des études et surtout des sorties. Il faut dire qu’avec 18 heures de cours par semaine (auxquelles je n’assistais pas toujours…hum hum), ça laissait beaucoup de temps pour faire la fête et squatter le kot des copines.
  • du premier CDI, et oui après avoir bien fait la fête euh…ETUDIER, il a bien fallu rentrer dans le monde du travail et c’est à ce moment qu’on se dit qu’on était quand même pas mal à l’unif.
  • des voyages. En ce qui me concerne, c’était plutôt les city-trips… et beaucoup de petites anecdotes qui en découlent (perdre sa carte d’identité avant de prendre l’avion du retour, oublier les clés dans l’appartement et se retrouver à pieds nus dehors, les coupures de courant dans un restaurant gastronomique et manger froid, se retrouver dans un squat à Amsterdam, etc). Je ne vous l’ai sans doute jamais dit mais on a pas le temps de s’ennuyer en voyage avec moi.
  • de vie sentimentale mouvementée… ça a d’ailleurs coûté la vie à la Spoutnik (Non, ce n’est pas le bon plan de reprendre la voiture en pleurant comme une madeleine après s’être faite larguée).
  • du début du blog et de mon activité complémentaire…une belle aventure en soi mais toujours beaucoup de doutes et de remises en question.
  • des filleules. Et oui je suis devenue marraine deux fois durant ma vingtaine et me dire que la plus grande de mes deux filleules va avoir 7 ans, ça me fout un sacré coup de vieux (attention mamy Artémise va bientôt verser un larme).
  • de l’apparition du premier cheveux blanc (et là c’est une colonie qui est en train de se développer sur ma tête) et de la première ride (et ça, ça fait bien mal!).

Mais la vingtaine a surtout et c’est le plus important été synonyme d’amitié et de famille parce que sans eux la vie serait bien moins pétillante n’est-ce pas? (c’était la séquence émotion de ce post).

Ceci marque donc la fin de ce second post sur l’approche de cette foutue  trentaine.

A très bientôt pour d’autres aventures,

Artémise et moi.

Publicités

Et ces 30 ans qui arrivent à grands pas…

30 ans-001

Si comme moi tu es né en 1986, cette année marque l’entrée dans la trentaine. 30 ans! Et dire qu’hier tu jouais aux Polly Pocket, tu échangeais des Flippos dans la cours de récré et tu dansais sur les spice girls dans tes premières boums.

Toi aussi tu as eu ton premier gsm Motorola que tu devais limite tenir à deux mains tellement il était gros. Et je me souviens avoir pleuré pour avoir mon Nokia 5110. Qu’est-ce que j’étais fière de pouvoir jouer au serpent et de battre le score de mes copines. (avec le recul, tu te rends compte que c’est légèrement la honte).

Toi aussi tu as supplié ta maman de te payer des chaussures « Buffalo » parce que TOUUUUUTTTEEESS tes copines en avaient et aujourd’hui tu la remercies de ne pas avoir plié (Ton honneur « stylistique » est sain et sauf!).

Toi aussi tu trouvais ça trop cool d’avoir ton sac en tissu pour aller à l’école alors qu’il se déchirait de partout et que tu ne savais même pas mettre de farde dedans. C’était l’esprit ecolo-bobo avant l’heure.

Toi aussi tu passais des heures à « chatter » sur caramail puis sur  msn avec tes copines alors que tu les avais quitté une heure avant. Je ne sais pas ce qu’on pouvait bien se raconter et je serais curieuse de relire une infime partie de ces discussions truffées de fautes d’orthographe.

Toi aussi tu as reçu un « compact disc » qui n’avait de compact que le nom vu la taille de l’engin.

Toi aussi tu as eu les feutres stabilo et tu t’amusais à changer de couleur pour chaque nouvelle phrase. Tes feuilles auraient très bien pû apparaitre dans un épisode de Punky Brewster mais tu comprends c’était « trop cool ».

Toi aussi tu râlais de ne pas être en congé le mercredi matin comme nos voisins français pour regarder le club Dorothée parce qu’évidemment c’était le jour qu’ils avaient choisi pour diffuser le dernier épisode du « miel et les abeilles » et d' »Hélène et les garçons ».

Toi aussi tu lisais le « 7 extra » et le « ok podium » et tu rêvais de rencontrer les Hanson et les Backstreet boys. Tu trouvais que leurs chansons étaient tops alors que tu ne comprenais pas un traitre mot de ce que ça racontait. (Pour ta curiosité je t’invite à taper Hanson 2015 sur google images pour voir ce qu’ils sont devenus….ça fait peur, je te préviens!).

Tout ça pour dire qu’avoir 30 ans c’est quand même une sacré étape. Tu as fêté tes 20 ans il y a peine 2 jours (enfin 2 jours , c’est dans ma tête!)  et bam tu te réveilles un matin et tu te retrouves  la veille de tes 30 ans.  Je reviendrai encore sur cette grande étape au cours des 5 prochains mois (oui, tu n’as pas fini d’en entendre parler).

A très vite pour d’autres aventures…

Artémise et moi!

 

Et on clôture doucement 2015

artemiseetmoi_full

On clôture l’année 2015 avec les 9 photos que vous avez le plus aimé sur mon compte instagram.

En 2015 sur le blog:

  • On est parti à Dublin, en Corse et en Bretagne.
  • On a fait des DIY’s (pas encore assez à mon goût)
  • Je vous ai présenté mes comptes instagram, mes blogs couture et DIY’s préférés.
  • On a découvert de nouvelles bonnes adresses
  • Il y a eu des concours
  • On est allé à la rencontre de l’univers « Cartier »
  • Il y a eu des billets « d’humeur »
  • et le plus important: le blog a déménagé

Pour 2016, je souhaite:

  • Continuer à vous présenter les blogs que j’affectionne.
  • Vous faire voyager avec moi dans de nouvelles destinations
  • Réaliser plus de DIY’s
  • être plus régulière dans mes posts
  • Vous faire découvrir de nouvelles bonnes adresses
  • Avoir plus souvent l’occasion d’écrire des billets d’humeur parce que ça m’éclate!

2015 a été une année difficile à tous les points de vue et j’avoue que je ne suis pas mécontente qu’elle se termine.

J’en profite pour vous remercier pour vos commentaires et vos visites (même si elles sont silencieuses, je les vois), ça me fait excessivement plaisir sachez-le!

Je vous souhaite une belle année 2016 et surtout profitez des gens que vous aimez!

 

A très bientôt pour de nouvelles aventures!

Artémise et moi

Pourquoi je ne serai jamais une blogueuse modèle

Aujourd’hui je vous propose un article un peu particulier, en dehors de ce que j’ai l’habitude de faire.

Le blog va fêter ses 4 ans… 4 ANS que je partage mes DIY, mes bonnes adresses, etc . Si on m’avait dit que je tiendrais aussi longtemps, je ne l’aurais pas cru. 4 ans, c’est aussi pour moi le moment de me poser pas mal de questions et de réfléchir à ma manière de bloguer.

Et une première constatation s’impose: Je ne serai jamais une blogueuse modèle. Vous trouverez ci-dessous 10 raisons qui font de moi une « mauvaise » blogueuse:

1. je ne sais pas planifier mes articles à l’avance, je blogue quand j’en ai le temps et l’envie. J’ai lu un peu partout que bloguer était une discipline et qu’il fallait être rigoureuse mais pourquoi m’obliger à bloguer si je n’ai rien de particulier à vous présenter/raconter?

2. je n’ai pas aimé la magie du rangement de Marie Kondo…NON JE NE VAIS PAS PRENDRE EN MAIN DES OBJETS ET ME DEMANDER SI ILS ME METTENT EN JOIE et NON JE NE SALUE PAS MA MAISON! Je sais qu’il ne faut pas tout prendre à la lettre et je sais aussi que je pourrais appliquer certains concepts uniquement mais j’ai trouvé ce livre très/trop strict.

3. je ne suis pas une bonne photographe. J’ai beau recommencer mes photos une bonne dizaine de fois et les retoucher avec des logiciels, il n’y a rien à faire mes photos ne sont jamais assez belles à mon goût.

4. je ne bois pas de smoothies avec des pousses de bambous ou des géraniums et j’ai du mal avec la tendance vegan.

5. je ne me suis jamais inscrite à des workshops pour apprendre à gérer mon blog et je n’ai pas prévu de le faire dans un futur proche.

6. je n’en touche pas une en graphisme (je ne remercierai jamais assez ma pote Fred de gérer ça pour moi) et ni en codes HTML d’ailleurs.

7. je n’aurai pas fini mon trendy châle pour cet hiver… Ma copine Odile m’a boosté pour aller acheter la laine mais après une essai infructueux la laine est à nouveau dans le sac Phildar.

8. je ne suis pas assez à l’aise avec moi-même pour pouvoir faire des vidéos youtube et les poster sur mon blog. C’est d’ailleurs aussi pour ça qu’il n’y a aucune photo de moi sur le blog (mais qui sait, ça viendra p-t un jour?! Il ne faut jamais dire jamais!)

9. aucun de mes articles n’a jamais été en une sur Hellocoton (je ne blogue pas dans ce but mais il me plait de le souligner!)

10. je n’aime pas courir. Je ne suis pas contre le sport (même que j’en fais plusieurs fois/semaine) mais je DETESTE la course à pied!

Les propos que vous avez pu lire ci-dessus n’engagent bien évidemment que moi.

Il y a une chose dont je suis particulièrement fière: mon blog me ressemble et est un reflet de ma personnalité. Bloguer m’a appris un tas de choses sur moi et m’a permis de rencontrer de chouettes personnes. Je pense que c’est pour moi le plus important!

A très bientôt,

Artémise et moi.