En visite à l’Hôtel Bloom

La semaine dernière j’ai eu l’occasion de participer à un chouette event: je suis allée visiter l’Hôtel Bloom à Bruxelles.

dsc_0394

Situé juste derrière le Botanique, en plein centre, l’hôtel Bloom a axé une grande partie de sa décoration sur le « Street-art ».  Pour chaque chambre, l’hôtel a laissé carte blanche à un artiste européen pour réaliser une fresque.

dsc_0407

dsc_0404

dsc_0408

En plus de la visite, nous avons testé le Smoods, le restaurant de l’hôtel qui offre un choix varié. Beaucoup de tapas sont proposés à la carte, formule idéale en cas de petit/gros creux après avoir goûté les cocktails du bar! Une attention toute particulière a une nouvelle fois été portée à la décoration. 7 ambiances différents sont présentes au sein du restaurant (Flower Power, safari, Spring, etc).

dsc_0388

dsc_0421

dsc_0425

dsc_0420

J’ai eu un gros coup de cœur pour la salle réservée aux « petits déjeuners », la présence du « van à gauffres » n’y est sans doute pas étrangère.  J’ai bien envie d’aller tester ça bientôt!

dsc_0398

DSC_0401.JPG

Il est aussi possible d’organiser des réunions et autres séminaires au sein de l’hôtel. Plusieurs salles de réunions et de détente se trouvent au sous-sol, comme vous allez le voir dans les photos ci-dessous.

dsc_0416

dsc_0411

dsc_0410

Une ambiance décontractée et pile dans la tendance, voici les termes que j’emploierais si on me demandait de définir l’hôtel!

Je tiens à remercier Pauline et son équipe pour cette charmante soirée!

A très vite!

Artémise et moi

 

Publicités

Louise Factory

Le « souper mensuel entre sœurs » du mois de mai a eu lieu à Bruxelles dans une chouette cantine/restaurant le Louise Factory.

Une décoration industrielle,  beaucoup de bois, de grands volumes comme vous allez le voir c’est assez sympa.

IMG_1364

1501217_276941059125978_1564187531_o

thumbnail_IMG_1366

thumbnail_IMG_1370

thumbnail_IMG_1373

Vous avez la possibilité de manger sur place ou d’emporter votre repas. Tous les dimanches, des brunchs sont organisés. N’hésitez pas à suivre la page facebook du Louise Factory pour rester au courant de toutes les actualités.

Passons aux choses sérieuses: Qu’est ce qu’on y a mangé:

  • Ma sœur a opté pour le chicken burger: mayonnaise aux truffes, petites pommes de terres sautées et légumes du soleil. Apparemment elle a beaucoup apprécié. Il faut dire qu’elle est une habituée des lieux et qu’elle n’a jamais été déçue.

IMG_1361

  • En ce qui me concerne, j’avais opté pour des pâtes aux scampis/ricotta. Délicieux et plutôt super copieux. Je ne suis pas arrivée au bout du plat.

IMG_1362

Au niveau de la carte, c’est assez varié : salades, tartes salées, pâtes, burgers, etc.

Pas de desserts cette fois-ci:  le mode régime pré-vacances est activé donc du coup on évite le sucré (oui, je sais ça rime!).

Dommage que la météo n’était pas de notre côté parce que le Louise Factory possède une terrasse qui me paraissait bien sympathique.

Niveau prix, c’est correct: il faut compter une petite vingtaine d’euros le plat.

Infos pratiques:

  • Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h00 à 16h30.
  • adresse: Place Stéphanie 14 à 1050 Bruxelles

A très vite,

Artémise et moi.

Viens, je t’emmène chez les fils à maman

Ça faisait un bail qu’on avait plus fait notre « souper mensuel » avec ma sœur mais pas question de laisser tomber cette tradition et c’est chez Les fils à maman que nous avons été manger.

DSC_0064

Situé à Ixelles, dans le quartier du Châtelain, les fils à maman est un restaurant au concept génial: « En résumé, c’est l’histoire de ces quatre fils à maman et leur petite cousine, qui, parce qu’ils aiment manger et bien manger, décident de s’associer pour donner naissance à LEUR restaurant, celui où c’est JUSTE BON, où l’ambiance est chaleureuse et l’accueil sympa !
Promis vous serez bien reçus, car mamans Nicole, Anne et Christine ne plaisantaient pas non plus avec les bonnes manières…« .

DSC_0061

Niveau déco, j’ai retrouvé des similitudes avec Le clan des belges. Un style industriel, des trouvailles de brocante mais avec des vieux jouets des années 70-80  en plus.

DSC_0073

DSC_0062

DSC_0067

Niveau carte, c’est assez varié:  des burgers, des salades, des cocottes, des poissons, etc. Une nourriture gourmande qui nous a goûté.

DSC_0075

Qu’avons-nous choisi: en guise d’entrée/apéro, nous avons pris des « bonbons croustillants de scampis nobashi, basilic, sauce au miel et balsamique » ainsi que  des « Nuggets de poulet maison avec sa sauce cocktail ».

DSC_0076

En plat, j’ai choisi un hamburger au haché de boeuf/fromage Chimay/chicon braisé. Ma soeur, quant à elle, a choisi le « cordon bleu des fils: poulet farci au magret et fromage à raclette, foie gras, sauce bleu, ratatouille et pdt grenailles ».

DSC_0079

DSC_0078

Alors quel est mon avis? J’ai aimé le décor, l’ambiance et le type de nourriture proposée. C’est généreux, l’accueil y est chaleureux et les prix sont corrects.

Par contre c’est TRES copieux, je n’ai pas su terminer mon plat. Pareil pour ma sœur d’ailleurs.

J’ai très envie d’y retourner pour goûter aux autres plats de la carte ou pour leur brunch du dimanche.

Petit conseil: il est IMPERATIF de réserver, le resto fait deux services les vendredis et samedi soir (pour les autres jours, je ne sais pas) mais tout était plein.

Les fils à maman: rue Fourmois 29 à 1050 Ixelles.

A très vite,

Artémise et moi

Bonnes adresses namuroises: Les restos

En presque 4 ans de blog, je me rends compte que je n’ai presque jamais partagé avec vous mes bonnes adresses namuroises. Que ce soit en matière de cafés, restos, boutiques, Namur regorge d’endroits sympas!

 On commence aujourd’hui avec mes bonnes adresses en matière de restos. Il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les bourses :-).

1. Emoción

  Envie de manger des tapas dans un cadre sympa? alors Emoción est fait pour vous!

Les produits sont frais, les planches de charcuteries sont bien fournies et le personnel est agréable, que demander de plus!

Niveau budget: il faut compter entre 15 et 20 euros pour une planche bien fournie de charcuteries avec mozarella, tortilla, tapenades, etc.

Attention aux horaires: le restaurant est ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30, le jeudi de 18h30 à 21h30 et le vendredi/samedi de 18h30 à 22h30

Adresse: rue de la croix, 48 à 5000 Namur.

2. Ogawa

  

Situé dans la rue des fripiers, en plein piétonnier, Ogawa, est, comme son nom le laisse deviner, un restaurant japonnais.

Ce que j’aime chez Ogawa: les bentos. Pour +/- 15 euros, vous avez des sushis, des makis,  des tempuras, une petite salade.
Le rapport qualité/prix est vraiment bon.
Pensez peut-être à réserver si vous souhaitez y aller le week-end,

ouverture: du mardi au dimanche de 12h à 14h et de 18h à 22h.

3. Le Royal

On quitte le piétonnier pour aller à côté du théâtre de Namur à la brasserie Le Royal.

J’ai déjà eu l’occasion de tester l’endroit à plusieurs reprises et je n’ai jamais été déçue que ce soit par les plats servis ou par l’accueil reçu.

Qu’est-ce qu’on y mange? des spare-ribs, un jambonneau, des boulettes sauce tomate, une pièce de boeuf, etc.J’ai déjà eu l’occasion de tester l’endroit à plusieurs reprises et je n’ai jamais été déçue que ce soit par les plats servis ou par l’accueil reçu.

Niveau prix: Il faut compter entre 15 et 20 euros pour le plat et +/- 14 euros pour une entrée. Toujours bon à savoir: le plat du jour est à 9,50 euros et est servi du lundi au vendredi entre 12h et 15h.

Adresse: Place du théâtre 13. La brasserie est fermée le dimanche midi.

4. Le chemin du Cèdre

Situé dans une cour privée, le chemin du cèdre propose une cuisine libanaise de qualité.

Le restaurant possède une terrasse sur cour et jardin très agréable.

J’aime particulièrement l’assiette grillade mixte qui est pour moi une valeur sûre et j’ai entendu beaucoup de bien des couscous ( je n’en mange pas donc il est difficile de me faire ma propre opinion).

Bon à savoir: possibilité de prendre les plats à apporter.

Niveau prix: Ils varient entre 15 et 18 euros pour une grillade, 15 et 25 euros pour un couscous.

Adresse: rue Saint-Loup, 4.

5. Le Pâtanthrope

Ah le Pâtanthrope…rien que d’y penser j’en ai l’eau à la bouche!

Le cadre est moderne, assez épuré (comme vous avez pu vous en rendre compte sur la photo ci-dessus).Ah le Pâtanthrope…rien que d’y penser j’en ai l’eau à la bouche!

On est dans une cuisine plus recherchée, plus gastronomique. Vous pourrez par exemple manger des encornets farcis de chorizo ibérique, brocolis et raviolis au pecorino romano. Je vous propose de faire un tour sur le site internet du restaurant pour pouvoir consulter la carte: ICI.

Niveau prix: Si vous choisissez les plats à la carte, il faut compter entre 20 euros et 30 euros le plat. Ils proposent un lunch 2 services à 19,90 euros ou un lunch 3 services à 22,90 euros (uniquement le midi) et des menus 2/3/4 services le soir.

Adresse: Place Chanoine Descamps 15. Fermé dimanche soir et lundi.

Voili voilou pour mes bonnes adresses restos du centre de Namur.

La deuxième partie de cet article sera consacré à mes bonnes adresses pour aller boire un verre…Stay tuned!

A très bientôt

Artémise et moi.

La Régalade

C’est à Toernich, juste à côté d’Arlon que je suis allée découvrir le restaurant La Régalade.

En plein milieu d’un petit village où la majorité des maisons sont en pierres de pays, le restaurant propose une cuisine de type « gastronomie française ».

 J’avais choisi la formule « lunch de midi » : une entrée et un plat pour 24 euros.

En entrée, j’ai dégusté des croquettes de canard accompagnées d’une salade de magret de canard et compotée d’agrumes.

L’entrée était excellente, la salade se mariait très bien avec les croquettes. J’ai eu l’occasion de goûter pour la première fois aux radis red meat et j’ai été agréablement surprise par son goût assez doux et sucré. Niveau quantité, j’ai trouvé ça très correct pour une entrée.

En plat, c’était un filet de limande accompagné d’une sauce aux coquillages, de champignons et d’une purée de céleris.

La peau du poisson était croustillante à souhait. L’association sauce aux coquillages avec les champignons et les mange-tout m’a vraiment plu.

Le dessert n’était pas compris dans le menu mais impossible de résister au mousseux de yaourt, financiers amandes, fruits rouges, rice krispies caramélisés et sorbet. Rien que le nom est alléchant, non?

 Je trouvais que le croquant des rice krispies rajoutait un plus au dessert. Le sorbet était à la betterave rouge et je me rends compte que j’aurais préféré un sorbet à la Framboise. Le contraste m’a semblé trop fort entre le sucré du yaourt et le goût un peu salé de la betterave rouge.

Je suis sortie séduite par le cadre et par la qualité des plats servis. La formule lunch est généralement un bon compromis pour pouvoir profiter de restaurants gastronomiques sans se ruiner.

Si vous êtes de la région d’Arlon ou si vous passez dans le coin, je vous invite à faire un détour par la régalade.

A bientôt,

Artémise et moi

La tram expérience

Cette semaine, j’ai eu l’occasion de vivre une expérience un peu insolite : La Tram Experience. Dans le cadre de l’année Brusselicious, l’occasion vous est donnée de déguster un repas concocté par un chef doublement étoilé à bord d’un tram voyageant à travers Bruxelles.

Le programme est d’autant plus alléchant que l’on a aucune idée de ce que l’on va manger vu que les chefs et du coup les menus changent toutes les deux semaines.

Dans mon cas, le menu avait été pensé par le chef Sang-Hoon Degeimbre du restaurant « l’air du temps » à  Noville-sur-Mehaigne (L’air du temps).

Trêve de bavardages, place au menu (parce que finalement, on est quand même venu ici pour manger!).

En guise de mise en bouche, nous avons eu droit à un chips de riz noir/mayonnaise de réglisse, feuilles de pain aux céréales et oignons.

Voici l’entrée: Carpaccio de boeuf BBB présalé, fromage frais fermier aux aromatiques et fleurs de Liernu.

Ensuite, nous avons pu déguster un filet de cabillaud de la mer du nord, jus de pomme Grany et mange-tout, mayonnaise d’anchois, boulgour soufflé.

Pour finir,  une « forêt noire ».

Chaque plat était précédé d’une explication par le « chef à bord du tram ».

LE VERDICT: j’ai trouvé l’entrée délicieuse, le fromage frais en dessous du boeuf était une excellente idée et les fleurs apportent tout un tas de saveurs différentes au carpaccio. Par contre, j’ai un peu moins aimé le plat, le mélange pomme Grany/mange-tout était un peu trop particulier et trop acidulé pour moi. Enfin,  le dessert était bon mais je n’en aurais pas repris si on me l’avait proposé.

En ce qui concerne l’expérience en elle-même, j’ai trouvé le tram bien aménagé, les automobilistes croisés n’hésitent pas à faire signe ce qui apporte de la convivialité lors du repas. Cependant, comme on pouvait s’en douter, il faut être vigilant lors du freinage du tram sous peine de se retrouver avec une chemise trempée.

En conclusion, c’est une chouette expérience qui vaut la peine d’être vécue une fois dans sa vie.

 En pratique, le tram peut accueillir jusqu’à 34 convives, les réservations se font uniquement en ligne.

Si l’aventure vous tente, vous pouvez trouver des informations complémentaires sur le site de BRUSSELICIOUS.

à très vite pour de nouvelles aventures,

Artémise et moi.