Oh jolie Bretagne!

Il y a un an jour pour jour je découvrais le nord de la Bretagne et je tombais amoureuse d’une région, de ses paysages et de sa gastronomie. J’avais d’ailleurs écrit un article à ce sujet ICI.

Un an plus tard, c’est vers le sud de la Bretagne que je me suis dirigée. Un voyage décidé trois jours avant le départ et c’est donc en mode « freestyle » que je suis partie profiter du long week-end du 1er novembre.

Niveau visites, je suis allée me balader du côté de Guérande, du Pouliguen, du Croisic et de la côte sauvage. Je vous propose donc un petit reportage photos de ces quelques jours bretons.

On commence par Guérande et ses marais salants.

dsc_0242

dsc_0250

DSC_0245.JPG

dsc_0252

dsc_0263

dsc_0264

Comme vous pouvez le constater, la météo était assez clémente, ce qui donne un cachet supplémentaire à ces visites.

On part ensuite du côté du Pouliguen, petite citée balnéaire à un jet de pierre de La Baule.

dsc_0205

dsc_0215

dsc_0216

dsc_0222

Impossible d’aller dans le sud de la Bretagne sans passer par Le Croisic: Un port, de jolies façades et des crêpes à tomber…que demander de plus?

dsc_0293

dsc_0302

dsc_0297

 

dsc_0299

On termine cet article par une balade le long de la côte sauvage quasiment déserte.

dsc_0279

dsc_0282

dsc_0275

dsc_0278

Vous l’aurez compris, c’est une nouvelle fois conquise que je suis repartie, les veines remplies de Caramel au beurre salé et la tête pleine de paysages à couper le souffle… Bretagne je reviendrai te voir c’est certain!

A tout bientôt pour de nouvelles aventures hollandaises cette fois!

Des bisous!

 

Publicités

Il était une fois à Lisbonne #3

On clôture la série d’articles consacrés à Lisbonne avec la suite du compte-rendu de ce city-trip d’anniversaire.

Après avoir pris  l’Elevador de Santa-Justa, nous nous sommes dirigés vers la « Praça do comercio ». Jolie place aux bâtiments symétriques qui accueillait la « fan zone » de cet euro 2016.

DSC_0289

DSC_0565

DSC_0286

Nous avons profité d’être tout près de la rue augusta pour aller acheter des « Pastel de Bacalhau » (des beignets de morue) à la Casa Portuguesa do Pastel de Bacalhau. J’ai trouvé que la morue était bonne mais le goût du fromage de chèvre était un peu trop prononcé et du coup le beignet devenait rapidement hyper écœurant.

FullSizeRender (3)

On s’est ensuite dirigé vers la « Praça do pedro » qui accueillait une statue de Saint-Antoine de Padoue: le saint patron de Lisbonne, qui est fêté le 13 juin. A cet égard, les quartiers de Lisbonne se parent de guirlandes et de fleurs en papier.

DSC_0242

DSC_0245

DSC_0246

On s’est ensuite baladé dans le quartier d’Alfama, quartier typique, avec de très jolies bâtisses.

DSC_0480

DSC_0483

DSC_0481

Je vous laisse avec quelque photos en vrac: la vue du miradouro de Sao Pedro, les jolies places et rues en descendant de Bairro Alto, les trams typiques, etc.

DSC_0209

DSC_0210

DSC_0207

DSC_0250

DSC_0232

DSC_0316

DSC_0206

Voici pour ces 3 articles sur Lisbonne, j’espère que ça vous aura donné l’envie d’y aller. Je tiens à remercier mes copines et ma sœur pour ce city-trip au top, il n’y avait pas de meilleure manière d’entrer dans la trentaine.

Je vous souhaite une belle fin de semaine.

A très bientôt,

Artémise et moi

 

 

Il était une fois à Lisbonne #2

Après vous avoir parlé du logement, il est grand temps de vous faire un petit compte-rendu de notre séjour à Lisbonne.

Surnommée la ville aux 7 collines, Lisbonne regorge de points de vues à couper le souffle. Voyez plutôt:

DSC_0331

DSC_0321

DSC_0267

DSC_0312

En 4 jours sur place, nous avons visité le château de Saint-Georges:

DSC_0427

DSC_0398

DSC_0440

Nous sommes allées jusque Belém (voir la tour, le couvent, le mémorial de la guerre, etc) et avons mangé des Pastéis à la Fabrika:

DSC_0527

DSC_0533

DSC_0545

DSC_0555

Pris l’elevador de Santa Justa qui a été dessiné par un élève de Gustave Eiffel. Il permet de relier la Baixa pombalina à Bairro Alto et offre une vue splendide sur le château de Saint-Georges:

DSC_0268

IMG_1563

DSC_0276

Voici pour le deuxième article consacré à Lisbonne. Il y aura trois articles en tout sur ce city-trip. En effet, il y a tellement de jolies choses à voir qu’il est difficile de tout résumer en un seul article.

Belle journée,

Artémise et moi.

Il était une fois à Lisbonne…#1

Au mois de janvier, mes copines hyper prévoyantes m’ont demandé ce que je souhaitais faire pour mes 30 ans… Mon idée était très claire: je souhaitais passer ce cap difficile (parce que oui, maintenant je peux le dire, avoir 30 ans ça pique!) à l’étranger et plus précisément à Lisbonne .

Ni une, ni deux le souhait avait été formulé le lundi et le mardi matin j’avais sur mon adresse mail une proposition de dates et d’appartements. Tout a été réservé dans la foulée et c’est donc le 13 juin (jour fatidique) que je me suis envolée accompagnée de mes 3 acolytes pour Lisbonne.

Je commence le récit de ce City-trip par l’appartement, situé en plein centre de Lisbonne derrière la gare Rossio et près de Bairro Alto, il était vraiment top. Niveau prix difficile de faire moins cher: 70 euros par personne pour 3 nuits.

De plus, le loueur est venu nous chercher à l’aéroport et une bouteille de vin portugais nous attendait dans l’appartement.

DSC_0182

13524282_10208926033484839_565769132880548872_n

DSC_0183

DSC_0185

DSC_0184

13494889_10208926055285384_6385649418187161131_n

13428494_10208926055765396_1979382532953732848_n

Décoré avec goût et assez moderne, l’appartement possède la climatisation (non négligeable en été). Une épicerie ainsi qu’un café se situent juste en face de l’endroit. Le seul petit bémol est le bruit. L’isolation acoustique est quasiment nulle: je savais dire ce qu’il se passait dans l’appartement du dessus et dans la chambre d’à côté.

Ceci étant pour le prix, la propreté et la situation il ne faut pas se plaindre.

Pour plus d’informations, je vous invite à vous rendre sur le site: ICI.

Voici pour le premier article consacré à Lisbonne.

A très vite les chéris,

Artémise et moi.

120 ans, ça se fête!

Le week-end dernier, les festivités pour mes 30 ans ont commencé, et plutôt bien commencé.

Je suis partie 3 jours à Paris avec 3 amies qui passent, elles aussi, le cap des 30 ans cette année.

IMG_1108

Au programme de ce week-end: tourisme, shopping et bien sûr dolce vita. Il faut dire que niveau météo c’était top: soleil mais pas trop chaud (juste ce qu’il fallait en somme).

Niveau magasins, je suis allée chez Sostrene grenes après avoir vu de nombreux articles et « haul » sur le sujet, il me tardait de découvrir l’endroit.

IMG_1085

Verdict: j’aime beaucoup le style du magasin et le fait que rien ne soit cher. Je me félicite encore aujourd’hui de m’être fixée un budget maximum parce qu’aussi non ça aurait pu facilement être le carnage.

Pour les belges qui me lisent, c’est un peu un mélange de zig zag et de flying tigger. Pour vous donner une idée des prix pratiqués: la majorité des vases et bougeoirs sont à moins de 5 euros.

J’ai aussi fait un tour chez Monoprix et encore une fois, ma carte de banque a eu chaud. Finalement je suis assez contente qu’il n’y en ait pas en Belgique.

Niveau nourriture, on est allé manger au « marché des enfants rouges » dans le marais. Pas vraiment la meilleure idée du monde, parce qu’un samedi ensoleillé, le marché était bondé et on a galéré pour trouver une table de libre.  Ceci étant le burger qu’on a mangé était bon.

Niveau tourisme: La tour Eiffel, les champs Elysées, Notre-Dame de Paris, la Concorde, les Tuileries, il manquait une journée pour aller à Montmartre et voir la place Vendôme.

Je vous laisse avec quelques photos de ce week-end magique.

IMG_1088

IMG_1102

IMG_1106

 

Merci à les nanas, c’était top! à refaire pour nos 140 ans, ça marche?

Belle semaine,

Artémise et moi

Il était une fois à Rotterdam…#2

Si vous avez loupé le premier article sur mon city-trip à Rotterdam, voici une piqûre de rappel: ICI.

On continue donc le récit de ce city-trip avec mes bonnes adresses et je dois dire qu’à ma grande surprise, Rotterdam en regorge.

On commence en force avec Keet Rotterdam , Mon paradis sur terre mais moins celui de mon portefeuille.

Keet Rotterdam est d’une part un concept store reprenant une série de créateurs et d’autre part un café qui fait aussi « petite restauration ».

J’avais repéré cette bonne adresse via Pinterest  et je me doutais (vu ce que j’avais lu) que j’allais beaucoup apprécier et je n’ai pas été déçue.

Ce qui m’a séduite dans ce magasin, c’est le design épuré et l’harmonie qui régnait entre les différents créateurs.

Impossible pour moi de sortir les mains vides de cet endroit et je suis repartie avec un bijoux de la créatrice Fleur Caroline. SI vous cherchez des idées cadeaux originales, je pense que c’est l’endroit idéal.

Keet Rotterdam

DSC_1104

DSC_1111

DSC_1109

DSC_1105

DSC_1114

DSC_1113

DSC_1115

On continue avec une adresse Kawaï, pas vraiment un concept qui m’attirait au départ étant donné que je ne bois pas de thé mais honnêtement c’est sympa: Round & Round.

Round and Round comptoir

déco

round and round

table

Situé pas très loin du Markthal, j’y ai mangé un cake roulé chocolat/banane. Si au départ j’étais assez perplexe à l’idée de goûter ce type de cake, je dois dire que c’est assez léger.

IMG_0383

J’ai aussi testé une grande spécialité de la maison, le thé matcha. J’étais encore une fois assez sceptique avant de le tester et,cette fois-ci, je le suis restée. J’ai trouvé que ça goûtait le smoothie chaud aux épinards mais il paraît , pour les initiés, qu’il est délicieux.

J’ai beaucoup aimé le « shop » qui regorge de produits Donna Wilson ainsi que de jolis services à thés épurés.

Donna wilson

La troisième bonne adresse est à nouveau un concept-store situé juste à côté de la rue commerçante de Rotterdam: Lost & found.

Le concept est un peu le même que chez Keet Rotterdam mais, comme vous allez le constater, le style de la boutique est assez différent.

DSC_1091

DSC_1103

DSC_1097

DSC_1093

DSC_1100

Je suis allée à Rotterdam du dimanche au mardi et ce n’est pas le bon plan. En effet, la plupart des petits magasins sont fermés le lundi et le mardi.

Je n’ai pas pu aller chez De matroos en het meisjeElle aime et chez  Fenix food factory. Trois bonnes adresses que j’aurais voulu tester.

Il va donc falloir que j’y retourne!

J’espère que ces deux articles sur Rotterdam vous ont plu.

A très vite avec de nouvelles bonnes adresses bruxelloises.

Bon week-end,

Artémise et moi.

 

 

Il était une fois à Rotterdam…#1

Après mon week-end à Center Parcs, j’ai pris la route pour un city-trip à Rotterdam.

Pour préparer mon voyage, j’ai, pour la première fois, suivi les conseils de Pinterest. J’ai lu les articles du Elle Netherlands et  de différentes blogueuses pour repérer les bonnes adresses de la ville. (Voici mon tableau Pinterest sur Rotterdam: ICI).

Niveau logement, j’ai choisi l’option « auberge de jeunesse » et c’est chez Ani & Haakien que j’ai posé mes valises.

Ani & amp;  Haakien-001

Pour 50 euros les deux nuits, je n’ai pas été déçue. Ambiance Vintage mais très cocoon, je me suis rapidement sentie comme chez moi. L’endroit est propre et ordonné et pour ne rien gâcher c’est un repère à hipsters.

Petit conseil: j’étais en voiture et le parking dans la rue coûte un bras (2 euro, les 50 minutes) mais il existe dans presque toutes les rues des parkings « publics » relativement bon marché. Pour 2 jours et demi, j’ai payé 16 euros. N’hésitez donc pas à vous renseigner.

Rotterdam, ville portuaire, a une architecture particulière. Pleins de hauts buldings et de bâtiments massifs qui contrastent assez fortement avec la vieille ville qui ressemble à Amsterdam.

« Nouvelle ville »:

Rotterdam nouvelle ville2-002

« Vieille ville »:

Rotterdam ville ville

Autre originalité au niveau architecture, les Kubuswoningen (les maisons cubiques). Construites dans les années 70, ces maisons sont vraiment particulières (je ne sais pas dire si ça me plait ou pas) mais posent surtout la question de l’ameublement. Dommage qu’on ne puisse pas les visiter :-).

Kubuswoningen

Dans le coin des Kubuswoningen se trouve le Markthal. Enorme hall avec des tas de petites échoppes comprenant des maraîchers, des bouchers, des restaurants, etc…c’est clairement le temple de la nourriture.

DSC_1045

Si l’extérieur n’est au premier abord pas des plus accueillant, n’hésitez pas poussez la porte de cet endroit, l’intérieur est très coloré et assez agréable.

Markthal-001

Après une matinée, shopping/visite j’ai décidé de dîner chez Jamie Oliver. En effet, il possède un restaurant italien dans le Markthal.

Jamie

Niveau déco, c’est plutôt le style « industriel » qui domine dans l’endroit. Des petites touches de carrelages « Delft » sont présentes à différents endroits.

En ce qui concerne la nourriture: pâtes ultra-fraîches réalisées dans le restaurant, des ingrédients de choix, j’ai honnêtement bien mangé. Le restaurant était bondé lorsque j’ai quitté. Je pense donc qu’il est nécessaire de réserver.

Voici donc pour cette première partie du city-trip à Rotterdam. La deuxième partie sera consacrée aux chouettes concepts stores/cafés que j’ai eu l’occasion de croiser sur ma route.

Bon début de semaine.

A très vite,

Artémise et moi.