Petite couture

Je vous avais parlé, il y a une grosse semaine, du bikini que j’avais réalisé pour l’anniversaire de ma grande filleule (pour les distraites, piqure de rappel ICI). Aujourd’hui, je vais vous montrer la deuxième partie de son cadeau: un coussin avec son prénom cousu dessus.

Je suis partie d’un modèle de coussin trouvé dans ce super livre

A la place de la pomme, j’ai simplement dessiné les lettres que j’ai ensuite cousu avec un point zigzag sur le tissu.

J’ai un petit regret concernant le coussin: j’aurais du choisir un autre tissu pour réaliser la lettre K car elle ne ressort pas assez du tissu à pois.

Pour la fermeture du coussin, je n’avais pas envie ni de faire une boutonnière, ni de mettre une tirette. Alors, j’ai simplement fait un joli bord sur la partie inférieure et supérieure du tissu.

 Les tissus des lettres proviennent de chez FDS et les deux autres tissus du marché de Maastricht.

Voili voilou, il ne me reste plus qu’à emballer tout ça!

Je vous souhaite une belle fin de semaine,

Artémise et moi.

Publicités

Petites coutures diverses et variées

J’arrive doucement à la fin de mes premiers cours de coutures, et qui dit fin des cours dit heure des bilans.

En 20 heures de cours soit 10 séances, j’ai eu le temps de réaliser: une coussin nuage, un bavoir lapin, un panier doublé liberty, une pochette étoiles, un bavoir « col claudine » et une pochette surprise.

Pas mal pour quelqu’un qui n’avait jamais touché à une machine à coudre de sa vie, non?

Ma toute première réalisation, un coussin nuage qui rit d’un coté et pleure de l’autre. Je trouve que c’est une réalisation assez facile pour commencer car on ne doit pas réaliser de lignes droites avec la machine ce qui est assez difficile lorsque l’on débute.

Panier pois doublé liberty, ma réalisation la plus compliquée tant au niveau découpe de tissu, qu’au niveau assemblage. 4 heures de cours pour le réaliser mais je suis super contente du résultat.

Bavoir « col claudine » tout girly pour la petite Léonie encore bien au chaud dans le ventre de sa maman.

Pochette à pois (tissu Ya+Ka Mercerie), étoiles simili-cuir et doublée tissu rose uni.

Maintenant j’aimerais me lancer dans des vêtements pour moi, faire une robe pour ma nièce, me faire une housse de coussin, … je me suis découvert une nouvelle passion et comme m’a dit une dame l’autre jour: »une fois que l’on sait coudre, on a de l’or dans les mains ».

à très vite,

Artémise et moi.