Lapin, lapin entre et viens me serrer la main

Une après-midi où je voyageais de blog en blog, je suis tombée sur les patrons de Lieschen Mueller et plus particulièrement le lapin.

Je comptais au départ en réaliser 2 (un pour chaque nièce) et après en avoir réalisé un, je pense attendre un peu avant de recommencer 🙂
Le patron est assez facile à suivre et agréable à réaliser. La difficulté est plus dans les vêtements, j’ai voulu faire dans l’original et ne pas faire les vêtements proposés (mis à part le bonnet qui se trouvait dans le patron).

J’ai tout fait par moi-même sans patron!

Allez je vous montre le résultat dont je ne suis pas peu fière!

 J’ai réalisé une robe et une jupe en tissu France Stalla-Duval. Le biais argenté provient de chez Veritas.

Le lapin est en lin épais.

 

Tutu réalisé en tulle trouvé chez Schleiper et j’y ai cousu des petites étoiles argentées qui proviennent de la foire fouille.

Le bonnet est réversible rose/étoiles de chez France Stalla-Duval.

J’espère que cette réalisation vous a plu et je ne peux que vous encourager à le réaliser.

A très bientôt,

Artémise et moi.

Publicités

Petite couture

Je vous avais parlé, il y a une grosse semaine, du bikini que j’avais réalisé pour l’anniversaire de ma grande filleule (pour les distraites, piqure de rappel ICI). Aujourd’hui, je vais vous montrer la deuxième partie de son cadeau: un coussin avec son prénom cousu dessus.

Je suis partie d’un modèle de coussin trouvé dans ce super livre

A la place de la pomme, j’ai simplement dessiné les lettres que j’ai ensuite cousu avec un point zigzag sur le tissu.

J’ai un petit regret concernant le coussin: j’aurais du choisir un autre tissu pour réaliser la lettre K car elle ne ressort pas assez du tissu à pois.

Pour la fermeture du coussin, je n’avais pas envie ni de faire une boutonnière, ni de mettre une tirette. Alors, j’ai simplement fait un joli bord sur la partie inférieure et supérieure du tissu.

 Les tissus des lettres proviennent de chez FDS et les deux autres tissus du marché de Maastricht.

Voili voilou, il ne me reste plus qu’à emballer tout ça!

Je vous souhaite une belle fin de semaine,

Artémise et moi.